SIRHEN
Logo du ministère de l'Éducation national

Les exigences non fonctionnelles

exigences_fonctionnelles

Les exigences non fonctionnelles, qu’est-ce que c’est ?

Un projet informatique se défini d’abord par des spécifications fonctionnelles et techniques. Les maitrises d’ouvrages, qui représentent les futurs utilisateurs, déterminent quelles sont les fonctionnalités attendues et la manière dont elles vont être utilisées. La maitrise d’œuvre retranscrit ensuite ces exigences en langage technique en vue du développement informatique, puis des tests.

Les exigences non fonctionnelles sont les propriétés comportementales auxquelles le programme doit répondre. On déterminera par exemple la performance technique à atteindre, la facilité d’utilisation, les plages horaires d’accès au service et d’assistance, la sécurité des données ou encore les délais d’intervention en cas de dysfonctionnement.

Les choix qui sont fait lors de la formalisation des exigences non fonctionnelles définissent le niveau de service qui encadre l’utilisation de SIRHEN. Il n’y a pas de règle absolue et tous ces choix peuvent être discutés.

Un dialogue structuré entre les différents acteurs du programme SIRHEN a permis la mise en œuvre d’une convention de service qui formalise des engagements de services.

Les principaux engagements de services pris par le ministère

Nous pouvons relever les points suivants qui sont assez structurant :

  • Le Centre d’Exploitation et de Services (CES), basé à l’académie de Versailles, garantit sa disponibilité sur la plage horaire 9h – 17h pour réaliser les interventions planifiées, surveiller le bon fonctionnement du dispositif et restaurer tout ou partie des applicatifs en cas de problème.
  • Chaque académie assure l’assistance aux utilisateurs pour les problèmes de niveau 1. Les niveaux supérieurs d’interventions sont pris en charge par les équipes nationales.
  • Le taux de disponibilité de l’application est de 95 %. Cela signifie que le ministère s’engage à rendre l’application disponible au moins 95 % du temps. En période normale, ce taux es généralement supérieur.
  • En cas d’incident, le délai de rétablissement du service applicatif est inférieur à 48h dans la plage d’ouverture des services d’exploitation.

Par cette convention de service, l’ensemble des acteurs de SIRHEN s’engage à entrer dans un processus d’amélioration continue. Le contenu de cette convention est donc revu annuellement pour prendre en compte les expériences passées.

Dans le cadre de l’amélioration et de l’adaptation nécessaire du système au service des utilisateurs de SIRHEN, certains critères de niveau de services peuvent être modifiés, l’augmentation des plages horaires de support par exemple.

Ne l’oublions pas, cette démarche a pour objectif de faciliter au maximum le travail des gestionnaires en leur proposant une application fiable et qui garantira l’intégrité et la sécurité des données de chaque agent du ministère.